Un bon exemple


- Minnie, voudrais-tu ranger ta chambre pendant que je fais vite la vaisselle, s'il te plaît?

- Oh! maman, je n'en ai pas envie!

- Alors, débarrasse la table du déjeuner pendant que je range ta chambre.

- Mais maman, je n'en ai pas envie! Tu m'as dit que je pourrais jouer avec Kitty...

- C'est vrai, je te l'ai dit. Alors, prends ta soeur et allez jouer dehors toutes les deux.

Minnie prit sa soeurette par la main.

- Viens, Kitty. Allons jouer.

- Je n’ai pas envie! dit la fillette en fronçant son nez.

- Maman, tu l'entends! s'écria Minnie stupéfaite.

- Quoi d'étonnant, ma fille? À force de te l'entendre dire!

- Elle copie sur moi... murmura Minnie.

- Eh oui, elle te copie, parce qu'elle t'aime. Aussi fais bien attention à ce que tu dis et à ce que tu fais.

- Si j'agis bien elle fera comme moi?

- Elle y sera poussée par ton exemple.

Minnie réfléchit intensément. Elle aimait tellement sa petite soeur! A deux ans, Kitty était une exquise petite bonne femme, blonde et bouclée, au caractère docile et gai. Et dire que Minnie pouvait influer sur ce caractère!

- J'ai l'impression que jusqu'ici mon exemple n'était pas fameux. Maintenant qu'elle grandit, je dois faire attention!

De nouveau elle lui prit la main, en disant gentiment:

- Viens, Kitty, nous allons faire une maison.

- Faire maison, dit la petite en suivant docilement sa soeur.

- Ah! mais j'ai dû laisser au salon la couverture de ma poupée.

Allons voir.

- Allons voir, gazouilla Kitty.

Pour chercher cette petite couverture, Minnie, machinalement, se mit à jeter par terre tous les coussins du divan. Kitty l'observa un moment, puis, avisant une belle poupée d'apparat placée sur un fauteuil, elle la prit par sa large robe et la mit aussi par terre.

- Kitty! Que fais-tu? s'écria la grande soeur.

Puis elle comprit, et rougit. Rapidement elle remit la poupée en place, étala soigneusement les volants brodés de sa robe, puis elle rangea les coussins. Kitty à son tour en prit un et le remit dans un coin du divan. Quand tout fut en ordre, elles se dirigèrent vers leur chambre commune.

- Voilà la couverture, dit joyeusement Minnie en ramassant une sorte de chiffon rose qui traînait sur le plancher.

- Poupée Kitty! dit la petite en ramassant son baigneur qui était aussi sur le plancher.

Minnie continua à ranger la chambre, et chaque fois qu'elle mettait en place un vêtement ou un jouet, Kitty trouvait toujours quelque chose à ramasser ici ou là. Pour finir, tout était impeccable!

- Regarde, Kitty, comme notre chambre est belle!

- Chambre belle, chantonna Kitty.

- Alors, dit la maman, on s'amuse bien? Oh! mais vous avez bien travaillé. En voilà une jolie chambre!

- Kitty m'a aidée, maman, dit Minnie. Elle a fait tout ce que je faisais; maintenant je lui donnerai toujours le bon exemple. C'est tellement amusant.

- Amusant! répéta Kitty.