Le jardin de Valérie


Valérie possédait un jardin à elle. Papa lui avait dit qu'elle pourrait le garder si elle l'entretenait bien.

- C'est sûr que je le soignerai, avait dit la petite fille.

Des graines furent semées, et levèrent bientôt. De mauvaises herbes pointèrent aussi. Elles poussaient d'elles-mêmes. Valérie les vit, mais ne s'en inquiéta pas.

- Il y en a si peu, dit-elle. J'attendrai qu'elles soient plus grandes.

Puis, ayant ainsi apaisé sa conscience, elle oublia son jardin pendant un certain temps.

Quand elle y retourna, les mauvaises herbes avaient grandi.

- Mais je n'ai pas le temps maintenant...

Les mauvaises herbes en profitèrent pour pousser encore, et alors, quel travail pour les arracher!

- Pourquoi ne les as-tu pas ôtées tout de suite? demanda son père. C'était si facile. Regarde maintenant les plantes à fleurs dont tu espérais tant comme elles sont faibles et anémiques! Les mauvaises herbes les ont étouffées!

Ne laissons pas les mauvaises herbes envahir notre coeur, combattons dès notre jeune âge nos mauvaises habitudes.