La pièce d'or


« Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes choses, exposez vos requêtes à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâces » (Philippiens 4:6)

Dans les environs de Vevey, au début du 19e siècle, un jeune cultivateur chrétien avait été contraint de payer une amende pour n'avoir pas obéi à une loi contraire à ses convictions. Car il est écrit: « Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes » (Actes 5:29). Il était trop pauvre pour s'acquitter de la somme exigée et ses parents qui ne partageaient pas sa foi ne voulaient pas l'aider.

Aussi ce matin-là se rend-il, tout triste, à sa vigne après avoir prié Dieu de le secourir. Comme il se met à nettoyer sa vigne, à la fossoyer, au premier coup de pioche, que voit-il briller en retournant une motte de terre? une pièce d'or! Dieu avait répondu à sa prière.

Le jeune homme, tout joyeux, ôte alors son bonnet et, entre les rangs de vigne, remercie ce Dieu qui répond toujours aux prières de la foi. Après avoir changé cette pièce étrangère, il put non seulement payer son amende, mais aussi s'acheter un recueil de cantiques qu'il désirait depuis longtemps.